Contactez le cabinet au : 01.45.00.04.86 (du mardi au vendredi de 9h30 à 18h)
Troubles de l'Humeur

Troubles Dépressifs

Trouble disruptif avec dysrégulation émotionnelle

La caractéristique essentielle du trouble disruptif avec dysrégulation émotionnelle une irritabilité chronique, sévère et persistante. Cette irritabilité sévère se traduit par deux manifestation cliniques importantes. Dont la première consiste en des crises de colères fréquentes. Ces crises surviennent de manière typique en réponse à une frustration et peuvent être verbales ou comportementales (ces dernières sous la forme d’affection envers des objets, soi-même ou d’autres personnes). Elles doivent survenir fréquemment (c’est à dore en moyenne trois fois par semaine ou plus) pendant un an ou plus et dans deux situations au moins (des critères E et F), comme à la maison ou l’école, et les crises de colère ne doivent pas correspondre au niveau de développement (critère B). La seconde manifestation d’irritabilité sévère consiste en une humeur irritable de façon persistante ou colérique, qui est présenté de manière chronique entre les crises de colère sévères. Cette humeur irritable ou colérique tout être caractéristique de l’enfant, présente quasiment toute la journée, presque tous les jours, et observable par les autres dans l’environnement de l’enfant.

Trouble dépressif caractérisé

Les critères symptomatiques du trouble dépressif caractérisé doivent être présents presque tous les jours pour être considérés comme remplis, à l’exception des modifications de poids et de l’idéation suicidaire. L’humeur dépressive doit être présente la plus grande partie du temps dans la journée, en plus de l’être quasiment tous les jours. L’insomnie et la fatigue sont des plaintes fréquemment mises en avant. La tristesse peut être déniée initialement mais peut être mise en évidence  ou inférée à partir de l’expression faciale ou du comportement. Pour les individus qui se focalisent sur des plaintes somatiques, il faut déterminer si la souffrance associée à ces plaintes est associée à des symptômes dépressifs spécifiques. La fatigue et les troubles du sommeil sont présents dans une proposition élevée; les anomalies psychomotrices sont moins fréquentes mais témoignent d’une sévérité globale plus marquée, de même que les idées de culpabilité délirantes ou quasi délirantes.

Trouble dépressif persistant (dysthymie)

La caractéristique essentielle du trouble dépressif persistant (dysthymie) est une humeur dépressive présente quasiment toute la journée, plus d’un jour sur deux, pendant au moins 2 ans, ou au moins 1 an chez les enfants et les adolescents. Ce trouble réunit les troubles définis dans le DSM-IV comme trouble dépressif majeur chronique et trouble dysthymique. Une dépression caractérisée peut précéder le trouble dépressif persistant et des épisodes dépressifs caractérisés peuvent survenir au cours d’un trouble dépressif persistant. Les individus dont les symptômes remplissent les critères du trouble dépressif persistant et d’un trouble dépressif caractérisé.

Trouble dysphorique prémenstruel

La caractéristique essentielle du trouble dysphorique prémenstruel sont l’expression d’une labilité émotionnelle, l’irritabilité, la dysphonie, et les symptômes anxieux qui surviennent de manière répétée durant la phase prémenstruelle du cycle et qui s’amendent autour ou rapidement après les règles. ces symptômes peuvent être accompagnés par de symptômes physiques ou comportementaux. Les symptômes doivent avoir été présents durant la plupart des cycles de l’année écoulée et doivent avoir un retentissement négatif sur le travail ou le fonctionnement social. L’intensité et/ou l’expression du cortège symptomatique peut être étroitement corrélée avec les caractéristiques du contexte social et culturel de la femme atteinte, avec le co,nette familial et avec des facteurs plus particuliers comme les croyances religieuses, la tolérance sociale et les questions relatives au rôle du genre féminin.

Trouble dépressif induit par une substance/un médicament

Les caractéristiques cliniques du trouble dépressif induit par une substance/un médicament comprennent les symptômes d’un trouble dépressif, p. ex. d’un trouble dépressif caractérisé; cependant, les symptômes dépressifs sont associés à l’ingestion, l’injection ou l’inhalation d’une substance (p. ex. une drogue donnant lieu à abus, une substance toxique, un médicament psychotrope, une autre médication) et ils persistent au-delà de la durée attendue des effets physiologiques, de l’intoxication ou de la période de sevrage.

Trouble dépressif dû à une autre affection médicale

La caractéristique essentielle d’un trouble dépressif dû à une autre affection médicale est une période d’humeur dépressive prononcée et persistante ou une diminution marquée d’intérêt ou de plaisir dans toutes, ou presque toutes les activités qui dominent le tablier clinique. et qui peuvent être comprises comme les effets physiopathologiques directs d’une autre affection médicale. Afin de déterminer si la perturbation de l’humeur est due à une autre affection médicale, le clinicien soit s’assurer au préalable de la présence d’une affection médicale.

Source :  DSM-5 Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (2015)



Contactez-moi
Alexandra RivierePsychologue Clinicienne
 
Adresse50 rue de Ponthieu
 75008 Paris
Téléphone01 45 00 04 86
Social Links
© 2017 Alexandra Rivière – Psychologue Paris 8

Partenaires