Psychologue pour adultes. Contact du cabinet : 01.45.00.04.86 (Lundi/Mardi de 10h à 18h - Jeudi de 9h30 à 17h30 - Vendredi de 9h30 à 17h)

Groupes de parole « Dermatillomanie, trichotillomanie, oncophagie et autres CRCC »

  • Nombre de personnes : maximum 10 personnes
  • Prochaines dates : vendredi 4 Octobre 2019 (de 18h à 20h), vendredi 31 Janvier 2020 (de 16h à 18h), vendredi 22 Mai 2020 (de 16h à 18h)
  • Horaires : de 16h à 18h ou de 18h à 20h
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€
  • Pour s’inscrire : envoyer une demande en cliquant ici

Le groupe de parole créé une « dynamique de groupe » facilitant les échanges et les changements. Il permet de réduire l’isolement social générateur de grandes souffrances. Il stimule les encouragements, développe la solidarité entre personnes qui ont une dermatillomanie (partage de solutions expérimentées, échange de ressentis, etc.), et mobilise les ressources nécessaires pour affronter sa souffrance. Il permet à chacun de devenir acteur de son changement, stimulé par la créativité que génère le groupe et par le soutien du professionnel.

Les CRCC, qu’est-ce que c’est ?

CRCC est l’acronyme de « Comportements Répétitifs Centrés sur le Corps« . En anglais, aux Etats-Unis ou au Canada où ils sont plus connus, on les nomme BFRB’s (Body Focused Repetitive Behaviors). Ce terme générique regroupe les gestes répétitifs d’auto-toilettage (self-grooming) consistant à se tirer les cheveux, se gratter, se triturer ou se mordre la peau… au point de se causer des blessures. Les CRCC incluent : la trichotillomanie(s’arracher les cheveux), la dermatillomanie(gratter les croûtes, l’acnée ou toutes imperfections sur la peau), l’onychophagie(se ronger les ongles), le mordillement des lèvreset le mordillement de l’intérieur des joues.

Les CRCC concernent entre 2% et 5% de la population générale. En France par exemple, ils affecteraient donc environ entre 1 et 3 millions de personnes, adultes et enfants. La plupart des CRCC arrivent à la puberté ou à l’adolescence, et peuvent continuer à l’âge adulte. Dans l’enfance, les filles peuvent être autant touchées que les garçons, mais à l’âge adulte, les femmes semblent davantage concernées. Dans le DSM-5 (2013), la classification internationale des pathologies psychiatriques et psychologiques, la trichotillomanie et la dermatillomanie sont désormais classés dans la catégorie des « Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) et apparentés », dissociés des autres CRCC.

Les personnes souffrant de CRCC ont observé que les comportements impulsifs avaient lieu pendant des périodes d’activités sédentaires. Ces activités incluent notamment : être au lit, écouter une présentation, conduire une voiture ou bien se faire conduire, parler au téléphone, être au cinéma, utiliser l’ordinateur, rester assis derrière son bureau de travail… Pour d’autres personnes, c’est au contraire lors de périodes d’activités physiques que les comportements se déclenchent (par exemple : marcher ou se maquiller). Il arrive aussi qu’une personne agisse en toute conscience, par exemple en planifiant de rentrer chez elle pour s’arracher des cheveux ou gratter une région de son corps. Le comportement est alors obsessionnel et compulsif (car accompagné de pensées). A d’autres moments, la même personne peut se retrouver en train de faire des gestes dans un état de semi-conscience (ou  » état hypnotique « ), ne réalisant ce qu’elle a fait que lorsqu’elle découvre une pile de cheveux, son visage boursouflé, des égratignures sur sa peau, des plaies ouvertes ou des doigts ensanglantés. La recherche des imperfections fait partie intégrante du processus, comme frotter les doigts sur la peau, dans les cheveux, sur les sourcils, etc., à la recherche d’une irrégularité sur laquelle ils pourront se concentrer. Ils procéderont ensuite à une séance de tirage ou de grattage, et certains examineront ensuite attentivement ce qu’ils ont retiré : ils le frotteront sur leur peau, leur visage ou leurs lèvres, le sentiront, le mâcheront, l’avaleront, ou bien le feront rouler entre leurs doigts. Certains ressentent sur la peau une sensation qui attire les doigts vers l’endroit qui sera gratté ou épilé.  Ces sensations peuvent être comparées à des démangeaisons, des picotements ou des douleurs. D’autres personnes ne ressentent rien avant de commencer à se gratter ou à s’arracher des cheveux : les doigts trouvent tout simplement un chemin vers le site, et le comportement est déclenché. Ces personnes recherchent une irrégularité spécifique dans les cheveux (plus épais, plus irrégulier…) ou sur la peau (rugueuse, irrégulière, bosselée…) et essayeront de faire disparaître l’irrégularité – imparfaite – qui les dérange.

OBJECTIFS DU GROUPE

  • partager ses expériences
  • sortir de son isolement
  • échanger sur les souffrances ressenties et les émotions associées
  • réfléchir, trouver les ressources nécessaires et propres à chacun, apprendre des techniques anti-crises pour évoluer, faire face et se dégager de ses impulsions de grattage/triturages/vérifications

LES THÈMES PROPOSES QUI PEUVENT ETRE ABORDES

  • L’isolement et l’incompréhension de l’entourage
  • Le manque d’informations sur les CRCC
  • Les crises impulsives et compulsives
  • Les outils utilisés
  • Les conséquences psychologiques
  • La gêne et les techniques de camouflage
  • Les évitements sociaux, scolaires et professionnels
  • La honte et le dégoût de soi
  • La colère refoulée et l’agressivité auto-destructrice
  • Les zones du corps touchées
  • L’état hypnotique pendant les crises et la perte de temps
  • Les parcours thérapeutiques effectués
  • Les conséquences dermatologiques
  • Le perfectionnisme
  • Le refoulement des émotions, le manque du « mot »
  • Les troubles parfois associés
LES RÈGLES DU GROUPE
  • Ecoute
  • Confidentialité
  • Liberté de silence et de parole
  • Non monopolisation de la parole
  • Non-jugement
  • Propos respectueux
  • Bienveillance
  • Discrétion

Contactez-moi
Alexandra RivierePsychologue Clinicienne
 
Adresse50 rue de Ponthieu
 75008 Paris
Téléphone01 45 00 04 86
Social Links
© 2019 Alexandra Rivière – Psychologue Paris 8

Partenaires